L’amour en toutes lettres : « Les liaisons dangereuses »

Dimanche 15 février 2015 à 15h30 – Théâtre du Casino Barrière de Deauville

Depuis 2010, chaque mi-février, Deauville accueille Anne-Marie Philipe et ses élèves comédiens de L’Atelier des Déchargeurs pour un nouveau spectacle associant un film célèbre et une exploration des relations amoureuses.
Le rendez-vous 2015, en phase avec la Saint-Valentin aura la saveur et le trouble des Liaisons dangereuses dans la version réalisée en 1989 par Stephen Frears avec Glenn Close en marquise de Merteuil et John Malkovich en vicomte de Valmont. Après deux semaines de résidence à Deauville et de longs mois de répétition à Paris, le spectacle né le 15 février à Deauville sera repris au printemps à Paris au Théâtre des Déchargeurs et joué tout le mois de juillet au festival d’Avignon au Théâtre du Chêne Noir, chez Gérard Gélas.

Une création de l’Atelier des Déchargeurs, accompagnée et soutenue par la Ville de Deauville.

Durée : 1h30
Tarif unique 8€

Réservations : 02 31 14 02 14

www.deauville.fr

L'Amour en toutes lettres

Publicités

La Grande Parade de Deauville

A vélo vers le ciel

Mercredi 31 décembre 2014 à 17h30
Départ place Yves Saint-Laurent
Final vertigineux à 18h15 sur le port de Deauville

Danseurs, chanteurs, acrobates et musiciens présentent un opéra urbain, onirique et céleste dans une atmosphère romantique célébrant l’amour avec des personnages hors normes.
Avant de prendre leur envol pour un stupéfiant final aérien de 20 minutes sur l’esplanade bordant le bassin Morny, 24 artistes dévoilent les personnages d’un « mariage fantastique », en parade dans les rues de Deauville.
Anges danseurs, vélos prêts à l’envol, fiancée, demoiselles d’honneur et diva marqueront ensuite le tempo d’une noce célébrée en plein ciel où patiente sous un vertigineux mobile le futur marié.
Plumes, confettis, ballons, images vidéo et pyrotechnie rythment le monde poétique de cette parade dans une ville sculptée par une mise en lumière féérique.

Une création artistique de la Compagnie Theater Tol qui se produit sur les 5 continents.

Renseignements :
Deauville Tourisme
02 31 14 40 00
www.deauville.fr

Grande parade 2014 presse

Spectacle de la Garde Républicaine au Pôle international du Cheval de Deauville

Samedi 3 mai à 20h30 et dimanche 4 mai à 15h
Apprêtez-vous à vivre un moment d’exception !

Les samedi 3 et dimanche 4 mai, chevaux, cavaliers, musiciens et choristes de la Garde Républicaine investiront le Pôle international du Cheval pour deux spectacles uniques.

La reprise des douze : douze cavaliers tous en selle sur des chevaux alezans, sous le commandement d’un maître de manège déclinent les principes de l’art équestre français dans un jeu de symétries parafaites.
La reprise des tandems : des couples de chevaux évoluent l’un derrière l’autre, en reprise, le cheval de tête appelé « porteur ». Un exercice qui requiert précision et dressage exemplaires.
Le carrousel des lances : revêtus de leur grande tenue et du casque à crinière, au son des trompettes de la fanfare, 32 cavaliers nous rappellent l’utilisation du cheval pour la guerre. Mouvements d’ensemble, alignements sont spectaculaires.
Le solo de dressage : discipline exigeante, le dressage constitue le fondement de la formation des chevaux de la Garde Républicaine. Un cocktail de finesse, de précision, d’élégance et d’harmonie, illustré par une reprise où les mouvements et attitude du cheval de compétition sont commentés afin de mieux faire comprendre les subtilités de l’art équestre et de cette discipline olympique.
La fanfare de cavalerie : à la fois musiciens exemplaires et cavaliers émérites, les membres de la fanfare de cavalerie ne manquent pas de souffle. Une performance unique.
Les musiques : vous aurez la chance d’admirer ces tableaux équestres tout en écoutant les morceaux classiques et contemporains joués par la musique de la Gendarmerie Nationale et celle de la Garde Républicaine. Le 4 ami, le choeur de l’Armée Française ajoutera encore davantage d’émotions à ces évolutions sonores.

Le spectacle sera ponctué d’un solo de dressage et accompagné des musiciens de la Fanfare de la Cavalerie, ainsi que de la Musique de la Gendarmerie (le 3 mai), la Musique de la Garde Républicaine (le 4 mai) et le choeur de l’Armée Française (le 4 mai).
En clôture : un final inédit.
Durée : 1h50

Tarifs des places : 18, 25, 30, 35 € – carré or, 45 €
Billetterie : Deauville Tourisme : 02 31 14 40 00 //Pôle International du Cheval : 02 31 14 04 04 // www.citylive.fr et réseaux habituels.
www.pole-international-cheval.com

Image

La Garde Républicaine emballe Deauville – 3 & 4 mai 2014

L’ensemble des formations de la Garde Républicaine quitteront la capitale le temps d’un week-end d’exception au coeur de Deauville, les 3 et 4 mai. Chevaux, cavaliers, musiciens, choristes, motards et artisans investiront la ville. Une communauté unique, gardienne des traditions équestres et de savoir-faire légendaires.

Points d’orgue du programme : une charge sur la plage le samedi 3 mai et deux grands spectacles équestres au Pôle International du Cheval, les 3 et 4 mai. Un moment rare…

Toute l’info sur www.pole-international-cheval.com // Réservation des spectacles sur www.citylive.fr

Image

Knock de Jules Romains

Saison culturelle 13/14
Jeudi 27 février 2014 à 20h30 – Théâtre du Casino Barrière

Grand succès du théâtre de l’entre deux-guerres, Knock est marqué à jamais par l’interprétation de Louis Jouvet. 90 ans plus tard, Olivier Mellor, jeune metteur en scène associé à la Comédie de Picardie et chef de troupe de la Compagnie du Berger, en propose une relecture tonique et enlevée, portée et défendue avec ardeur par sept comédiens et trois musiciens.
Comédie cruelle, la pièce de Jules Romains (1885-1972) met en scène un médecin omniprésent et omnipotent. Bavard et manipulateur, charmeur et terrifiant, une sorte de gourou avant l’heure, devant affronter, charmer et convaincre des villageois crédules. Ses patients sont issus de la France rurale des années 20.
En s’installant dans la commune, le Docteur Knock se révèle rapidement comme un commerçant, aspirant à gagner beaucoup d’argent et à se constituer une grosse clientèle. Pour ce faire il a compris qu’un malade qui guérit est un client perdu. Pour Olivier Mellor, metteur en scène, formé à Hypokhâgne, cette pièce en trois actes est « Un psychodrame rural, une lithographie sociétale à l’échelle d’un canton, une kermesse qui tourne mal dans un trou paumé… » Pour tous ceux qui ont redécouvert la pièce dans sa mise en scène, Knock redevient un spectacle réjouissant, porté par une troupe soudée et enthousiaste.

Durée : 2h30 avec entracte
Tarifs : 23€ (PT) –  16 € (TR)  –  5 € tarif Solidaire

Infos & réservations :
02 31 14 02 14
www.deauville.fr
serviceculturel@deauville.fr

Image

L’amour en toutes lettres joue César & Rosalie

Dimanche 9 février 2014 à 15h30 – Théâtre du Casino Barrière de Deauville

Quatrième édition du rendez-vous de Deauville avec les correspondances amoureuses et les grands films d’amour. En 2014, Anne-Marie Philipe revient avec six élèves de son cours de théâtre jouer à Deauville, un montage de scènes cultes d’un film culte sur l’amour et ses variations : César et Rosalie, réalisé en 1972.
Un spectacle émouvant porté par de jeunes comédiens et comédiennes pour s’attarder à quelques jours de la Saint-Valentin, de manière originale, sur une date, parfois galvaudée, qui permet aussi de se retrouver à deux pour partager et renouer avec sa propre histoire amoureuse.

Entrée libre dans la limite des places disponibles
Renseignements : 02 31 14 02 14

www.deauville.fr

Image

Gainsbourg, par hasard et pas rasé

Saison culturelle 13/14 – Ville de Deauville

Samedi 18 janvier 2014 à 20h30 – Théâtre du Casino Barrière

Philippe Duquesne, ex-Deschiens et pilier nordiste de la bande à Jérôme Deschamps, nous embarque avec son bel équipage, sur la planète Gainsbourg. Le meilleur cru, celui des années 60 et 70. Bien au-delà d’un concert qui alignerait des reprises, par hasard et pas rasé est un spectacle de cabaret, avec trois musiciens, deux choristes et un chanteur-comédien qui reprennent et ré-enchantent trente chansons de Serge Gainsbourg.
Sous les lumières tamisées du théâtre du Casino de Deauville (que Gainsbourg a fréquenté adolescent aux côtés de son père, pianiste de bar), la scène prend des airs de cabaret. Un modeste orchestre, qui écume les boîtes de jazz et les soirées privées, se prépare. Ce soir, ils vont chanter Gainsbourg : Franky le leader, les musiciens, les choristes se chauffent et c’est parti… On les écoute chantant Le Poinçonneur des Lilas, comme Gainsbourg le chantait au Milord L’Arsouille; on redécouvre Comic Strip, L’Anamour, Harley Davidson, Ford Mustang, Initial B.B., Marie Lou ou L’Ami Caouette… ainsi qu’un duo créé et chanté avec Catherine Deneuve.

C’est vif et percutant, porté par le talent de l’équipe. « Classieux et pas dégueu ! » aurait dit Docteur Gainsbourg ou Mister Serge.

Durée : 1h40

Tarifs :
23€ (PT) 16 € (TR)
5 € tarif Solidaire

Réservations :
02 31 14 02 14
serviceculturel@deauville.fr

+ d’infos : www.deauville.fr

Image

© Alain Guizara

Mona Heftre chante Rezvani

Saison culturelle 13/14 de la Ville de Deauville

Vendredi 6 décembre 2013 à 20h30 – Théâtre du Casino Barrière

Elle avait des ba- aagues à cha-aque doigt…, J’ai la mémoire qui flanche…
Grâce à Jeanne Moreau et François Truffaut, on connait tous une ou deux chansons écrites et composées par Serge Rezvani. Cinquante ans après, Mona Heftre, comédienne et chanteuse, redonne chair et frissons à ces si belles chansons d’amour. Gérard Daguerre, qui accompagna Barbara quinze ans durant, assure la direction musicale. Rezvani avec sa guitare et Marie-José Nat rejoignent la scène au fil de cette soirée unique pleine d’émotions.

Image

A Deauville, pour cette soirée exceptionnelle et cette date unique, (hors tournée), Gérard Daguerre l’accompagne sur scène comme il l’a accompagnée sur disque. Rezvani, comme il le faisait dans Jules et Jim avec sa guitare, rejoindra la scène pour un ou deux duos. Marie-José Nat, qui partage la vie de Rezvani, sera là également pour rejoindre cette fête des mots, qui dit et chante si joliment le sentiment amoureux.

Durée : 1h50
Tarifs :
23€ (PT) 16 € (TR)
5 € tarif Solidaire

Informations & réservations :
02 31 14 02 14
serviceculturel@deauville.fr
www.deauville.fr

© Chantal Bouhanna

La Grande Parade de Deauville

Mardi 31 décembre 2013 à 17h30

Départ à 17h30 de la Place Yves Saint-Laurent – Grand final sur le Port de Deauville à 18h
A quelques heures du réveillon du jour de l’An,  Deauville présente le 31 décembre à 17h30, un spectacle de rue fantastique, surréaliste, poétique et festif, qui traverse la ville depuis la Place Yves Saint-Laurent jusqu’au Bassin Morny pour un final exceptionnel dans les airs. Le Cheval Roi sera le maître de cette cavalcade, préambule à une année d’événements qui honoreront la passion de Deauville pour le cheval.

Elle est signée par la Compagnie Transe Express, connue dans le monde entier pour savoir mettre en scène l’imaginaire.
Une création inédite imaginée pour Deauville labellisée et soutenue par les Jeux Equestre Mondiaux.

En savoir plus : www.deauville.fr

Image

Yerma de Federico Garcia Lorca

Vendredi 8 novembre 2013 à 20h30 – Théâtre du Casino Barrière de Deauville

Saison culturelle 13/14

Yerma, tragédie écrite en 1934 par Federico Garcia Lorca, poète et dramaturge de l’Espagne des années 30, est entré au répertoire de la Comédie française en juin 2008.
C’est aujourd’hui un classique du répertoire théâtral du XXe siècle.

Federico Garcia Lorca (1898-1936), assassiné à 38 ans, est le poète martyr de la guerre civile espagnole. Sa fulgurante existence revendique des racines paysannes et une écoute intime de l’Espagne profonde et de ses habitants : « Mes premières émotions sont liées à la terre et aux travaux des champs… sans cela, sans mon amour de la terre, je n’aurais pu écrire Yerma ou Noces de Sang ». Oeuvre forte, âpre, imprégnée d’une forte dimension poétique et symbolique, Yerma est justement avec La Maison de Bernarda et Noces de sang, l’une des trois tragédies de la trilogie rurale de Federico Garcia Lorca, qui à l’époque était auteur de théâtre et chef d’une troupe de théâtre itinérante (La Barraca).

Depuis sa création il y a 80 ans, Yerma est devenue la figure symbolique de la femme cherchant à exister dans une société paysanne, où seuls les hommes décident et confisque la parole. En 2013, Daniel San Pedro, metteur en scène qui connait bien l’Espagne et l’oeuvre de Lorca, fait évoluer l’intrigue originelle. Avec lui, Yerma s’inscrit au-delà de la tragique histoire d’une femme condamnée à la stérilité, pour devenir la tragédie d’une femme qui aimerait qu’on l’aime, nous renvoyant à notre propre soif d’amour. La mise en scène renonce à l’imagerie de l’Espagne des années 30 pour une modernité et une esthétique résolument contemporaines.

Une création vidéo intégrée au spectacle porte la progression du récit. De L’Epreuve à Yerma, le parcours artistique de la Compagnie des Petits Champs s’est fixée un pari : dans un même sillon, explorer sur trois ans de quelles manières le théâtre restitue, depuis le XVIIIe siècle, les réalités et les transpositions des sociétés rurales… La démarche est passionnante et le texte de Lorca est à redécouvrir dans cette nouvelle lecture.

Durée : 1h40
Tarif A
23€ (PT) 16 € (TR)
5 € tarif Solidaire

Réservations :
02 31 14 02 14

+ d’infos : www.deauville.fr

Image