Yerma de Federico Garcia Lorca

Vendredi 8 novembre 2013 à 20h30 – Théâtre du Casino Barrière de Deauville

Saison culturelle 13/14

Yerma, tragédie écrite en 1934 par Federico Garcia Lorca, poète et dramaturge de l’Espagne des années 30, est entré au répertoire de la Comédie française en juin 2008.
C’est aujourd’hui un classique du répertoire théâtral du XXe siècle.

Federico Garcia Lorca (1898-1936), assassiné à 38 ans, est le poète martyr de la guerre civile espagnole. Sa fulgurante existence revendique des racines paysannes et une écoute intime de l’Espagne profonde et de ses habitants : « Mes premières émotions sont liées à la terre et aux travaux des champs… sans cela, sans mon amour de la terre, je n’aurais pu écrire Yerma ou Noces de Sang ». Oeuvre forte, âpre, imprégnée d’une forte dimension poétique et symbolique, Yerma est justement avec La Maison de Bernarda et Noces de sang, l’une des trois tragédies de la trilogie rurale de Federico Garcia Lorca, qui à l’époque était auteur de théâtre et chef d’une troupe de théâtre itinérante (La Barraca).

Depuis sa création il y a 80 ans, Yerma est devenue la figure symbolique de la femme cherchant à exister dans une société paysanne, où seuls les hommes décident et confisque la parole. En 2013, Daniel San Pedro, metteur en scène qui connait bien l’Espagne et l’oeuvre de Lorca, fait évoluer l’intrigue originelle. Avec lui, Yerma s’inscrit au-delà de la tragique histoire d’une femme condamnée à la stérilité, pour devenir la tragédie d’une femme qui aimerait qu’on l’aime, nous renvoyant à notre propre soif d’amour. La mise en scène renonce à l’imagerie de l’Espagne des années 30 pour une modernité et une esthétique résolument contemporaines.

Une création vidéo intégrée au spectacle porte la progression du récit. De L’Epreuve à Yerma, le parcours artistique de la Compagnie des Petits Champs s’est fixée un pari : dans un même sillon, explorer sur trois ans de quelles manières le théâtre restitue, depuis le XVIIIe siècle, les réalités et les transpositions des sociétés rurales… La démarche est passionnante et le texte de Lorca est à redécouvrir dans cette nouvelle lecture.

Durée : 1h40
Tarif A
23€ (PT) 16 € (TR)
5 € tarif Solidaire

Réservations :
02 31 14 02 14

+ d’infos : www.deauville.fr

Image

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s