Deux rendez-vous (à deux) pour aimer la Saint Valentin

SAMEDI 09 FEVRIER – 20H30 – AU C.I.D DE DEAUVILLE
COMPAGNIE ANTONIO GADES
Noces de sang + Suite Flamenca
Cinq ans après Carmen, la compagnie Antonio Gades revient à Deauville avec ses 25 danseurs et deux autres chefs d’oeuvre : Noces de sang tragédie chorégraphique adaptée au cinéma par Carlos Saura et Suite Flamenca, divertissement festif et coloré, chorégraphié avec Cristina Hoyos.
Noces de sang : dans une Espagne de passions, se dansent, la jalousie, l’honneur, la passion, la mort et les haines ancestrales qui divisent deux familles voisines.
Suite Flamenca : Une exploration vive et trépidante de la danse flamenco, expression de la passion.

Tarifs : 37 – 26 et 7 € – Réservations 02 31 14 02 14

DIMANCHE 10 FEVRIER – 15H30 – AU THEATRE DU CASINO BARRIERE
L’AMOUR EN TOUTES LETTRES
Créée en 2011, ce rendez-vous avec les correspondances amoureuses rencontre le public, chaque mi-février à Deauville pour une représentation unique sur la scène intimiste du Théâtre du Casino Barrière de Deauville.
Poursuivant la tradition d’une ville où aiment à se retrouver les amoureux, jeunes artistes en résidence, comédiens et écrivains, et amis de Deauville sont invités à lire, dire et interpréter des lettres d’amour célèbres ou des scènes d’amour du cinéma…

1ERE PARTIE : L’AMOUR EN FOLIE
En 2013, Anne-Marie Philipe revient avec douze élèves comédiens de son cours de théâtre– l’Atelier des Déchargeurs.
Après deux semaines de résidence à Deauville, un montage de textes et de scènes a été élaboré et imaginé pour l’occasion.
On y explore l’amour au travers des célèbres scènes du théâtre : de Racine à Claudel… jusqu’à James Bond.
Ce spectacle sera repris au printemps, à Paris, au théâtre des Déchargeurs.

2EME PARTIE : CORRESPONDANCE AMOUREUSE VIRGINIA WOOLF ET VITA SACKVILLE-WEST
Christine Orban, membre du jury du Salon Livres & Musiques invite Caroline Sihol à lire avec elle, la correspondance amoureuse de Virginia Woolf (1882-1941), avec la poétesse et romancière anglaise Vita Sackville-West (1892-1962).
Cette correspondance amoureuse échangée entre 1923 et 1941 a inspiré à Virginia Woolf le personnage d’Orlando, biographie fantasmée dans laquelle le héros, double reconnaissable de Vita, traverse les siècles et change de sexe.

Gratuit sur réservation au 02 31 14 40 00 ou sur www.deauville.fr
Image

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s