La grande parade de Deauville

Lundi 31 décembre 2012 à 17h30 – Départ place du Marché

Un univers poétique va prendre possession des rues et du ciel de Deauville.
De très grandes créatures échassières – les Herberts – aideront d’étranges poissons gonflés à l’hélium et prisonniers de leur bocal – les Piscilux – à retrouver le chemin de la mer.
Jouant avec le vent, ils deviennent le courant d’une rivière imaginaire.
Une grande parade lumineuse conçue sur mesure par la Compagnie des Quidams et Aérosculpture, accompagnée par l’orchestre «Salade de bruits», point de départ d’une année événementielle dédiée à la création.
Un rendez-vous plébiscité depuis 2009 par des milliers de personnes aux dernières lueurs de l’année.
Image

Spectacle gratuit.
Une déambulation à suivre depuis la Place du Marché à 17h30 jusqu’à la Place du Casino.

+ d’infos : www.deauville.fr

Jacques Weber « Eclats de vie »

Vendredi 07 décembre 2012 à 20h30 – Théâtre du Casino Barrière de Deauville
Dans le cadre de la saison culturelle 12/13

Au théâtre les compagnons de route de Jacques Weber se nomment Don Juan, Scapin, Tartuffe et bien sûr : Cyrano. Au-delà des rôles qu’il a servis, il a imaginé Eclats de vie, un spectacle composé de ses textes préférés. Sur scène, l’acteur, seul en scène, sans décor ni artifice, est tour à tour massif ou fragile, impérial, habile de ses silences et de ses confidences.
Image

© Kim Weber

Jacques Weber est un acteur de tempérament qui, au début de sa carrière a beaucoup appris de Pierre Brasseur. Il en garde une présence ardente et un appétit insatiable. Il sait jouer avec son public, aime à le surprendre, l’émouvoir ou le faire rire. Parfois entre deux films ou deux productions théâtrales, il prend la route et partage avec nous ses textes de chevet.
Sur la scène il déclame, chuchote, apostrophe, improvise, disserte joyeusement et nous réjouit du choix de ses textes. Il les sert avec un talent d’acteur parfaitement maîtrisé. Il oscille avec vivacité d’un registre à l’autre, avec une réjouissante palette d’émotions. Jacques Weber aime les mots et adore rebondir d’un texte à l’autre, d’un auteur à un autre, puisant dans la littérature, la poésie ou certains articles d’écrivains célèbres.
Avec ce spectacle qui place l’acteur au centre, Jacques Weber prend des chemins buissonniers et c’est en arpentant la scène qu’il nous invite à un joli rendez-vous, avec un comédien en liberté.

Durée : 1h30
 
Tarifs :  23€ – 16 € (pour les titulaires de l’abonnement « 4 spectacles et plus », les -21 ans et les groupes à partir de 10 personnes)  – 5 € (pour les 3/25 ans titulaires de la Carte Jeune Deauvillais, demandeurs d’emploi et bénéficiaires du RSA sur présentation d ‘un justificatif)
 
Informations et réservations :
Service culturel de la Ville de Deauville
22 rue Robert Fossorier 14800 Deauville
Tél. : 02 31 14 02 14
serviceculturel@deauville.fr
+ d’infos : www.deauville.fr

Daphné chante Barbara

« Ma plus belle histoire d’amour »

Deauville – Mardi 27 novembre 2012 à 20h30 – Théâtre du Casino Barrière

Dans le cadre de la saison culturelle 12/13

Barbara nous a quitté le 24 novembre 1997, il y a quinze ans déjà. Pour prolonger sa voix et ses chansons, Daphné reprendra à Paris, puis à Deauville, un soir en novembre, une grande partie du récital et du spectacle qui la révéla au grand public à Bobino en 1967. Daphné, a mis sa voix au service des chansons de Barbara. Pour un tour de chant 2012 porté par la passion et l’émotion.

Image

© Claude Gassian

Daphné nous avait enchanté lors de sa première venue dans notre saison culturelle, à Deauville, en novembre 2007. Nouvellement lauréate du prix Constantin elle fut une révélation. On en garde un souvenir ému, la découverte d’une voix envoûtante et une présence sur scène faite de force et de fragilité. Cinq ans après Daphné revient pour un hommage à Barbara, qui lui a donné envie de ré enchanter ses chansons. Une plongée dans le temps qui restitue un moment clé de sa carrière : la consécration de Bobino en 1967. Une étape essentielle dans la rencontre de Barbara avec le grand public et les médias. La plupart des chansons marquantes de Barbara ont été révélées lors de ce tour de chant historique : La Solitude, A Mourir Pour Mourir, Au Bois de Saint-Amand, Göttingen, Si La Photo est Bonne, Une Petite Cantate, Le Mal de Vivre, Les Rapaces… et surtout la création sur scène de : Ma plus belle histoire d’amour.

Cette première tournée Daphné chante Barbara s’inscrit dans un circuit et une succession de villes qui ont compté pour Barbara. De Nantes à Göttingen, le périple passera par Saint Marcellin où elle se cacha durant la guerre, Bruxelles où elle fit ses débuts de chanteuse, Saint Amand et son petit bois, Tours où elle chanta pour la dernière fois le 26 mars 1994 et Deauville où elle est venue chanter dans le hall de la chanson, le 28 aout 1966, en ressentant, juste avant sa rentrée parisienne, les prémices d’une consécration imminente.

Durée : 1h30
 
Tarifs :  23€ – 16 € (pour les titulaires de l’abonnement « 4 spectacles et plus », les -21 ans et les groupes à partir de 10 personnes)  – 5 € (pour les 3/25 ans titulaires de la Carte Jeune Deauvillais, demandeurs d’emploi et bénéficiaires du RSA sur présentation d ‘un justificatif)
 
Informations et réservations :
Service culturel de la Ville de Deauville
22 rue Robert Fossorier 14800 Deauville
Tél. : 02 31 14 02 14
serviceculturel@deauville.fr
+ d’infos : www.deauville.fr

Danse : Boris Charmatz & Emmanuelle Huynh

Mardi 20 novembre 2012 à 20h30 – Théâtre du Casino Barrière Deauville

Dans le cadre de la saison culturelle 12/13

Les danseurs et chorégraphes Boris Charmatz et Emmanuelle Huynh participent activement au renouveau de la danse contemporaine. Ils dirigent aujourd’hui deux institutions chorégraphiques nationales. Leurs créations sont nourries par les figures fondatrices de la danse du XXe siècle. Ils interprèteront deux solos historiques d’Isadora Duncan et de Nijinski qu’ils ont reconstitués, avant de se retrouver, en duo, dans une version du Boléro, chorégraphiée par Odile Duboc.

Boris Charmatz a été formé à l’école de danse de L’Opéra de Paris, puis a dansé dans les compagnies de Régine Chopinot et d’Odile Duboc, avant de s’imposer comme l’un des chefs de file de la danse des années 2000. Directeur du Centre chorégraphique national de Rennes et de Bretagne depuis 2009, iI a été l’artiste associé du festival d’Avignon 2011.

Emmanuelle Huynh a suivi des études de danse et de philosophie. Elle a dansé pour Régine Chopinot puis pour Hervé Robbe. Elle dirige depuis 2004 le Centre national de la danse d’Angers.

Dans ce programme conçu et élaboré avec le concours d’historiens de la danse, ils reconstituent deux ballets qui font revivre deux légendes fondatrices de la danse, venus tous deux à Deauville. L’Après midi d’un faune (1912), poème de Stéphane Mallarmé sur une partition de Claude Debussy. La pièce fut créée par les Ballets russes de Serge de Diaghilev, dans une chorégraphie signée et interprétée par Nijinski. Etude révolutionnaire (1921) a été créée par Isadora Duncan, à Moscou, sur une musique d’Alexandre Scriabine. La pièce fait partie de l’ensemble Impressions de Russie, elle a été reconstituée et transmise à Emmanuelle Huynh par Elisabeth Schwartz, danseuse et historienne de la danse, spécialiste d’Isadora Duncan.

Image

© Jean Henry

Durée : 50 mn
 
Tarifs : 23€ – 16 € (pour les titulaires de l’abonnement « 4 spectacles et plus », les -21 ans et les groupes à partir de 10 personnes) – 5 € (pour les 3/25 ans titulaires de la Carte Jeune Deauvillais, demandeurs d’emploi et bénéficiaires du RSA sur présentation d ‘un justificatif)

Informations et réservations :
Service culturel de la Ville de Deauville
02 31 14 02 14
serviceculturel@deauville.fr

+ d’infos : www.deauville.fr